---
---

Une Bonne Année 2016 ... avec Dis Maitresse !

---

A l’aube d’une nouvelle année, dont on peut juste espérer qu’elle soit moins dramatique que la précédente - je ne parle pas ici seulement de ce qui s’est passé en France, mais bien dans tous les pays meurtris par la folie des hommes - je fais le vœu que les graines d’espoir, semées par les femmes et les hommes de « bonne volonté », prennent le pas sur les haines et sur les crimes.
Puisse le film « Dis Maîtresse ! » apporter sa modeste pierre à un édifice de paix et de joie de vivre, sans cesse à reconstruire. Les extraits de presse ci-dessous semblent montrer que cela peut être AUSSI son rôle.

---

Une presse toujours très favorable au film …

« Un peu de fraicheur dans un monde de brutes. C’est la première chose qui vient à l’esprit devant « Dis maîtresse ! » (Le Progrès)

« Pour tout regard extérieur, il n’y a aucun doute : il faut scolariser les enfants de moins de trois ans dans les quartiers populaires » (La Provence)

« Un joli film sur l’éveil ! » (Télérama)

« Le sentiment de proximité est la principale qualité de ce film, aux moyens modestes, mais en totale adéquation avec son sujet » (Pariscope)

« C’est à hauteur des bouts de chou attendrissant qu’il film la vie de cette classe… sans oublier la nécessité d’une mixité sociale, urbanistique et scolaire. » (Humanité)

« La maternelle, c’est là que se construisent les fondations du vivre ensemble. On sème des graines… C’est un film anti-peur de l’autre. Et ce n’est pas inutile dans la période actuelle ! » (Dauphiné Libéré)

«  L’éclairage de ce documentaire est précieux et renvoie in fine à la question fondamentale à quoi sert l’Ecole… » (France Culture)

« Au moment où de graves dangers menacent l’unité de la République, la vision de cette pédagogie de l’intégration et de la citoyenneté, mise en œuvre dans une école maternelle de la République, touche au cœur. » (Le Café Pédagogique)

---

En conclusion, une belle histoire ...

Projection du film « Dis Maîtresse ! » dans un gros bourg rural. Deux maîtresses du village, enseignantes en classe de « Tout petits », co-animent le débat en ma présence. Prise de parole de leur part : « Nous sommes venues en nous attendant à découvrir un autre monde ; celui d’une école en banlieue populaire. Évidemment, les enfants du film ne sont pas tous de la même couleur de peau que les nôtres. Mais, au fond, ce sont les mêmes enfants que ceux… de notre village !»

Ce constat, partagé par la suite au fil d’autres débats, me semble, pédagogiquement et politiquement, d’une énorme importance. Je vous laisse en mesurer le poids dans les temps actuels.

A partir du vendredi 8 janvier 2016, une projection-débat du film « Dis Maîtresse ! », aura lieu presque chaque soir dans une salle différente, où nous serons heureux de vous rencontrer et de dialoguer avec vous.

Je vous souhaite à toutes et à tous une Bonne Année 2016.

Jean Paul JULLIAND

---

Grégory Sauerborn
Distributeur
contact@cinemaschaplin.fr

Thierry Afflalou
Producteur
comstrip@club-internet.fr 

Jean Paul Julliand
Réalisateur
julliand.jean-paul@wanadoo.fr   

---

Nos Partenaires


www.dis-maitresse.com

---