Dis Maîtresse !

Un débat vif : école à la maison… ou école maternelle ?

Un débat vif : école à la maison… ou école maternelle ?

Comme tous les lecteurs et lectrices de la page Facebook du film « Dis Maîtresse ! » ne suivent pas nécessairement les commentaires sur les « posts partagés », il semble parfois utile de les reprendre sur ce site. Exemple : ce vif débat entre Laure et Papy… à propos de la scolarisation ou pas des moins de trois ans…

« Pauvres petits bouts. Ce sont des bébés encore. Évidemment, qu’ils sont en manque d’affection, en mal de sécurité et de repères. Je ne suis vraiment pas pour l’école avant cinq ans. A l’étranger les Kindergarten et autres preschools fonctionnent bien : tout petits effectifs, horaires ultra modulables selon les besoins des familles, et pas de « programme scolaire »… Un temps pour tout !

Au bout d’un moment il faut se demander pourquoi aucun pays n’a copié la maternelle française… Et arrêter de croire que le monde entier nous l’envie : rien n’est plus faux. » Laure

 

Pour connaître le système anglo-saxon, je te garantis que lorsque tu vois les petits de six ans totalement déscolarisés qui débarquent à l’école primaire, tu comprends vraiment l’utilité de l’école maternelle à la française !

Les « preschools » n’ont qu’un seul objectif : gagner de l’argent, et qu’un seul intérêt : le leur. Ah bon, aucun pays n’a d’école maternelle similaire à la nôtre ? FAUX : il en existe au moins en Suisse, en Belgique et au Canada, et ça c’est juste pour ce que je sais. Pourquoi pas plus ?

Ce n’est pas très compliqué à comprendre : les services publics en général, et l’éducation en particulier, coûtent cher et ne rapportent rien à court terme ! Quel intérêt ont les politiciens à promouvoir les services publics ? Absolument aucun ! En revanche, favoriser le privé et recevoir en retour quelques millions sur des comptes cachés, ça fonctionne très bien et ils en recueillent les fruits immédiatement.

C’est la même chose pour la sécurité sociale : nos anciens ont eu la sagesse de la mettre en place après la seconde guerre mondiale, car, ayant vécu toutes ces atrocités, il leur a paru évident que les valeurs humaines étaient plus importantes que tout.

Aujourd’hui les gens ont tout oublié de cet état d’esprit et ont tout fait pour détruire le système, prétendant qu’il ne pouvait pas fonctionner (ce qui est totalement faux). Et ils feront pareil avec l’école si on ne se bat pas contre ces projets dangereux. Le home-schooling que tu préconises ne peut fonctionner que dans un seul cas : celui des familles relativement aisées, avec des parents qui ont déjà un bon niveau d’instruction, et qui peuvent se permettre de s’occuper réellement de leurs enfants, ou de leur payer des nounous et des éducateurs. Je comprends que tu en fasses la pub aussi souvent que tu peux puisque c’est ton business, mais ce n’est pas une raison pour taper sur l’école maternelle, qui est un énorme acquis social et éducatif que nous envient ceux qui n’en bénéficient pas. Papy